Notre Histoire

Mazraat Yashouh

L'Histoire de notre Ecole

Mazraat Yashouh

L’école Saint-Joseph des Sœurs Maronites de la Sainte Famille s’est instaurée à Mazraat Yachouh le 27 juin 1958 après avoir obtenu son permis d’enseignement pour les sections maternelle, primaire et complémentaire.

 

Et, c’est le 12 février 2010 qu’elle a obtenu le permis de l’enseignement secondaire sous le numéro 224/2010.

 

Grâce à la générosité de Père Hanna DOUMIT et M. Youssef DOUMIT , propriétaire de l’école, que cette mission a été fondée sous le règne de l’esprit chrétien, de la pédagogie et de l’éducation civique.

 

Favoriser la collaboration entre les éducateurs, développer des projets en pédagogie et en didactique, graver les manifestations culturelles, gratifier les échanges avec les parents et l’environnement scolaire furent les soucis culturels de la direction et de nos révérendes Sœurs.

 

C’est en 1977, que la congrégation des Sœurs Maronites de la Sainte Famille fondée par le Patriarche Elias EL-HOYEK,  a commencé les démarches nécessaires pour acheter l’école et l’église. Ainsi entre 1977 et 1984, tous les terrains, l’école et l’église Saint-Joseph sont devenu propriétés de la congrégation.

 

A l’occasion de la fête de Saint-Joseph, le patron de l’école et de la Sainte Famille, le samedi 18 mars 2006 fut une date inoubliable: après la célébration de la messe, une foule de croyants (y compris élèves et parents d’élèves, voisins, religieuses et professeurs) conduite par le père Roukoz BARRAK, s’est acheminée vers le chantier où le nouveau bâtiment y sera bâti, et dans une ambiance de joie et de piété, les bougies allumées dans les mains, le chantier a été béni par la grâce de Dieu et les travaux de construction.

 

Les révérendes Sœurs Responsables avaient une vision stratégique et pertinente qui vise à rendre le milieu scolaire plus vaste et répondant à la fois aux besoins des élèves et des professeurs. C’est au service de cette vision, que deux terrains avoisinants furent achetés. Le premier terrain qui est face à la municipalité de Mazraat Yachouh fut transformé en 2010 en un jardin privé à l’école, un petit coin de paradis qui accueille les petits et les grands de l’école.  Quant au deuxième terrain, il a été destiné à être un terrain de sport et il fut inauguré en 2011; enfin, les apprenants ont maintenant un vrai terrain de sport pour pratiquer leurs sports préférés.

 

Aux rentrées scolaires 2008-2009, et grâce aux efforts et à la bonne volonté de nos révérendes Sœurs : Sœur Claudette AKOURY, Sœur Danielle SALIBA et Sœur Marie-Raymond ABI HABIB, l’école a accueilli ses élèves dans le nouveau bâtiment nouvellement construit pour assurer la continuelle adaptation de l’école aux exigences pédagogiques et éducatives de notre époque. C’est un bâtiment moderne, spacieux et agréable.

 

Le nouveau établissement a été conçu pour assurer à tout apprenant un lieu favorable d’apprentissage et d’épanouissement. En septembre 2008, et juste avant la rentrée scolaire, la salle d’informatique a été totalement équipée par des ordinateurs et un LCD grâce aux subventions du cousin de Sœur Marie KARDOUCHE, M. Michel KARDOUCHE et son épouse Hoda. La subvention de ce projet etait de 38 000 $.   En février 2009, la salle de laboratoire a été totalement équipée et préparée et tous ces travaux ont été réalisés grâce à une aide financière de 9 000 $ de la part de M. Hicham BADINE et son épouse Mme Rida BADINE. Ainsi, dans cette même période, en mars 2009, la salle de bibliothèque a été aussi équipée par des étagères et des meubles pour assurer aux apprenants une ambiance de calme et de culture. Cet équipement de la BCD a été réalisé grâce au financement et aux subventions de 20 000 $ de M. Elias DAABOUL et de son épouse Gina. En 2013, Mme MRAKADI de Mazraat Yachouh et sa fille de Rabieh ont offert à la BCD une série d’encyclopédies touchant les domaines de littérature, de sciences, de santé et de la culture, etc…

 

En 2012, une nouvelle salle de danse est inaugurée et accueille jusqu’à présent les élèves qui font de la danse (HIP-HOP, ballet classique et moderne).

 

Récemment, en mai 2013,  le théâtre de l’école a été inauguré durant la semaine culturelle qui s’est étalée du 13 jusqu’au 17 mai, c’est une vaste salle qui est toujours en voie de construction mais qui accueille les élèves de toutes les classes pour qu’ils puissent s’exprimer et présenter leur projet de classe.

 

Partant du projet éducatif de la congrégation des Sœurs Maronites de la Sainte Famille, qui vise à éduquer les nouvelles générations libanaises selon des valeurs chrétiennes, nationales et familiales et s’inspirant du curriculum du programme national, le projet d’établissement de l’école Saint-Joseph a pour thème : la réussite. Ce projet s’étalera sur trois années consécutives (depuis 2011 jusqu’à 2014). Le projet englobera tous les niveaux : pédagogiques, relationnels, éducatifs et linguistiques. Mais l’ultime finalité de notre projet est d’assurer l’épanouissement intellectuel, social et psychologique de tout apprenant.

 

 

– Données géographiques: Situation, superficie, plan de construction

مزرعة يشوع هي إحدى القرى اللبنانية من قرى قضاء المتن في محافظة جبل لبنان وهي واحدة من ثمان محافظات يتشكل منها لبنان الإداري وأغلبية سكانها من المسيحيين.

 

تقع مدرسة مار يوسف في قلب مزرعة يشوع وهي تتميّز بموقعها الإستراتيجي جانب مركز البلدية والمستوصف البلدي كما أنها أيضاً محاطة بكنيسة مار يوسف وبدير راهبات العائلة المقدّسة الذي كان سابقاً مدرسة.

 

أغلبية سكّان وأهل مزرعة يشوع هم من الطبقة الإجتماعية المتوسّطة يشغلون مناصب محترمة بالتعليم والمحاماة وبالمراكز المصرفية والخدماتية كموظفّين أو أصحاب مهن حرّة.  وقد عُرف في مزرعة يشوع فنانين وشعراء مثال خليل روكز الشاعر المخضرم وألأستاذ ألبير ضومط والنحّات مارون الحكيم وغيرهم…